Coaching

Charte éthique du coaching RB Accompagnements

Le coaching n’est pas du conseil et le coach ne réalise pas de psychothérapie. C’est pourquoi le coach s’engage à discerner si la problématique du coaché relève éventuellement d’autres disciplines de la relation d’aide. Si nécessaire, il l’oriente vers d’autres professionnels compétents.

Processus type d’une séance de 1 heure 30 environ : accueil du coaché, un outil est choisi (cartésien, carte heuristique,  métaphorique, dessin, corps, jeu de rôle, créativité, intuitif, symbolique…). Les prises de conscience, ou les confirmations sont notées, puis le coaché précise sa prise de conscience ou confirmation principale, il détermine une action nouvelle concrète, sa date de réalisation.

Le coach remet au coaché les exercices et écrits rédigés pendant la séance.

Le coach permet au coaché de faire des prises de conscience et d’avoir des confirmations qui l’amènent à définir les étapes justes pour lui, jusqu’à atteindre l’objectif fixé.

Le coaché est responsable des actions choisies et de leurs réalisations, car le coach ne peut ni les choisir ni les réaliser à sa place.

Le coach s’astreint  au secret professionnel, chaque client coaché est protégé par la confidentialité et par un haut niveau de fiabilité d’éthique et d’intégrité du coach qui lui interdit tout abus d’influence.

Le coach prend tous les moyens propres à permettre, dans le cadre de la demande du client, le développement  professionnel et personnel du coaché, y compris en ayant recours, si besoin est,  à un confrère.

Laisser un commentaire